444 Partages

Le couloir est sombre, l’atmosphère tendue, un bruit résonne à quelques mètres de vous. Puis une ombre surgit, un assassin au sourire malsain qui se met à votre poursuite ; mais vous avez du mal à lui échapper, vous semblez comme enlisé dans le sol, incapable de courir, et au moment où la lame de son couteau plonge sur vous… vous vous réveillez. Fort heureusement, ce n’était qu’un cauchemar. Cependant, les impacts d’un cauchemar sur la santé peuvent être bien réels : fatigue, stress, peur latente, pouvant aller jusqu’à la dépression. Existe-t-il alors un moyen d’influer, voire de stopper ses cauchemars ?

Étant donné à quel point les cauchemars peuvent être troublants et stressants, existe-t-il un moyen pour les rêveurs d’éviter, voire de stopper, ces mauvais rêves au fur et à mesure qu’ils se produisent ? L’état de la recherche est actuellement limité, mais certaines études suggèrent que les personnes qui peuvent maîtriser le rêve lucide — c’est-à-dire la capacité d’être conscient qu’un rêve se produit et de le contrôler sans se réveiller — peuvent détenir la réponse.

Les cauchemars font partie de l’expérience humaine, en particulier pour les enfants. Les médecins ne considèrent généralement pas les cauchemars occasionnels comme un problème, mais il existe des options pour les personnes dont les cauchemars se produisent fréquemment et affectent négativement leur vie pendant la journée. Ceux-ci peuvent être des symptômes d’un trouble cauchemardesque, un trouble du sommeil pouvant résulter d’un traumatisme, du stress et de certains médicaments.

Pour traiter les troubles cauchemardesques, il existe un certain nombre de médicaments et de thérapies qui s’appuient sur des recherches rigoureuses, selon l’American Academy of Sleep Medicine, qui a analysé les recherches disponibles sur le traitement des troubles cauchemardesques dans une étude de 2010 publiée dans la revue Journal of Clinical Sleep Medicine.

Rêves et cauchemars : ils dépendent du cycle de sommeil

Cependant, les cauchemars sont compliqués et les chercheurs ont encore du mal à les comprendre, explique Rachel Salas, experte en troubles du sommeil et professeure agrégée de neurologie à Johns Hopkins. Ce que nous savons, c’est que les gens ont tendance à expérimenter différents types de cauchemars à différents moments du cycle de sommeil.

De nombreux rêves se produisent pendant la phase de sommeil appelée sommeil paradoxal (REM). Cette phase est la plus susceptible de produire des rêves dans lesquels nous faisons des choses « que nous ne faisons pas normalement », comme voler. Les analyses montrent que l’activité cérébrale des personnes en sommeil paradoxal ressemble à celle des personnes éveillées.

cycle cauchemars

Cycle de sommeil indiquant les phases où le somnambulisme, les terreurs nocturnes et les cauchemars se produisent majoritairement. Crédits : Thomson Higher Education

Les gens commencent généralement le sommeil paradoxal environ 90 minutes après s’être endormis, et à certains égards, un corps entrant en sommeil paradoxal semble se réveiller ; vous commencez à respirer plus vite et de manière plus irrégulière, votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle augmentent. Il peut sembler que le corps se prépare à bouger, mais le cerveau a mis au point un mécanisme intelligent pour protéger les rêveurs d’eux-mêmes. En effet, lorsque nous entrons en sommeil paradoxal, notre activité musculaire diminue.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Sur le même sujet : Pour quelles raisons continue-t-on à faire des cauchemars à l’âge adulte ?

Rêves lucides : une manière de contrôler ses cauchemars

Il est possible de réaliser des rêves lucides, mais il n’y a pas eu suffisamment d’essais pour établir la thérapie des rêves lucides comme une pratique médicale acceptée. Cela dit, des recherches publiées au cours de la dernière décennie ont conforté la possibilité qu’une telle thérapie puisse aider les personnes qui souffrent de cauchemars persistants, selon une étude de 2019 publiée dans la revue Frontiers in Psychology.

Si vous souhaitez essayer le rêve lucide, vous pouvez tenter la stratégie suivante, connue sous le nom de « Wake back to bed », selon Sérgio Arthuro Mota-Rolim, chercheur à l’Université fédérale de Rio Grande. Tout d’abord, réglez une alarme 30 minutes avant l’heure à laquelle vous vous réveillez normalement. Mais lorsque l’alarme se déclenche, ne vous levez pas. Au lieu de cela, pensez à faire un rêve lucide en vous rendormant.

Ce n’est pas une garantie, mais cela augmente les chances que vous ayez un rêve lucide, indique Arthuro. C’est aussi une bonne idée d’y penser ou d’en parler la veille, car les rêves sont très suggestibles. Si vous pouvez réaliser que vous êtes dans un cauchemar, le moyen le plus simple de l’arrêter est de vous réveiller. Mais certaines preuves suggèrent qu’il est possible de rester dans le cauchemar mais d’éliminer votre peur en sachant que vous n’êtes pas en danger physique. Certains participants à l’étude ont même rapporté avoir transformé un cauchemar en un rêve plus agréable.

Un obstacle évident au rêve lucide est que les rêves lucides ne sont pas courants. Alors que la plupart des gens ont eu un rêve lucide à un moment donné, la personne moyenne en aura moins de 10 au cours de sa vie. L’une des raisons pour lesquelles si peu de recherches ont été menées sur la thérapie des rêves lucides est que les chercheurs explorent toujours les moyens les plus efficaces d’induire des rêves lucides. Par exemple, des chercheurs ont rapporté en 2014 que l’utilisation de certaines fréquences de stimulation électrique pouvait augmenter la probabilité qu’un rêveur prenne conscience qu’il rêve. Pour approfondir : Induire des rêves lucides à volonté ? Une nouvelle méthode pourrait le permettre.

controler cauchemars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
-50% sur l'abonnement Premium !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

444 Partages
444 Partages
Partager via
Copier le lien