6.7K Partages

Découverte pour la première fois en 2015, une raie manta rose a étonné le monde. Les scientifiques se sont alors interrogés sur ce qui pouvait avoir provoqué cette teinte particulière. Récemment, le photographe Kristian Laine a publié de nouveaux clichés du spécimen. Ce dernier s’était rendu à la Grande Barrière de Corail près de Lady Elliot Island pour photographier des tortues, des raies manta et des requins, et il ne s’attendait pas à tomber sur le rarissime animal.

« Je n’avais jamais entendu parler d’une manta rose et quand je l’ai vue pour la première fois, je pensais que mon appareil photo dysfonctionnait », a-t-il déclaré à ScienceAlert.

« Ce n’est que plus tard dans la nuit que j’ai vu une photo d’une manta rose sur le tableau d’affichage du restaurant dans lequel j’étais. J’ai pensé que c’était une blague jusqu’à ce que je me précipite pour vérifier les motifs du ventre de l’animal sur mes propres clichés », ajoute-t-il.

Laine a alors réalisé qu’il avait repéré une raie manta de récif mâle de 3 mètres nommée “Inspecteur Clouseau” (en référence au détective maladroit des films La Panthère rose). Ce poisson, qui fréquente les eaux autour de l’île Lady Elliot, en Australie, est la seule raie manta rose connue au monde.

« Je ne savais pas qu’il y avait des mantas roses dans le monde, alors j’étais confus et je pensais que mes lampes étaient endommagées ou qu’elles fonctionnaient bizarrement », déclare Laine, dont les photos publiées sur Instagram cette semaine sont devenues virales.

La raie manta de récif rose (Manta alfredi) a été repérée pour la première fois en 2015, où le plongeur Ryan Jeffery a pris quelques clichés de la fascinante créature lors d’une plongée.

Pourquoi cette teinte rose ?

L’animal mesure environ 3 mètres et a été presque invisible au cours des cinq années qui ont suivi sa première observation. Bien que les habitants connaissent désormais son existence, la manta rose n’a été aperçue qu’une dizaine de fois.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Malgré sa crainte de l’Homme, les scientifiques du groupe de recherche Project Manta sont toujours à la recherche des causes de sa pigmentation rosâtre. Ces derniers avaient d’ailleurs effectué une petite biopsie en 2016 pour essayer d’en savoir plus.

À lire également : Animaux géants des profondeurs : qu’est-ce que le gigantisme abyssal ?

raie manta rose unique connue

Le spécimen aux couleurs inhabituelles ne souffre probablement pas des effets néfastes de sa teinte (notamment grâce à sa taille et son poids imposants, un adulte de la même espèce pouvant peser jusqu’à une tonne), dont la cause reste à confirmer. Il a été photographié occasionnellement depuis 2015. Crédits : Kristian Laine

« Il n’y a pas eu d’enquête approfondie sur le régime alimentaire ou l’analyse des isotopes stables, mais étant donné la stabilité de la ‘tache de naissance’ blanche et de la couleur rose au fil du temps, nous pensons que le régime alimentaire peut être exclu des causes », explique l’écologiste Asia Haines du projet Manta. « La théorie de travail est que ce n’est qu’une expression différente et très unique de la mélanine, mais cela reste à confirmer ».

Laine quant à lui, est simplement heureux et reconnaissant d’avoir pu vivre et immortaliser une expérience aussi rare. « Dans l’ensemble, c’était très calme, et ça m’a influencé à rester pour prendre quelques photos », a-t-il déclaré. « Plus tard, quand j’ai réalisé ce dont j’avais été témoin, j’étais plus que ravi – je n’arrivais tout simplement pas à croire à quel point j’avais vécu un moment rare ».

raie manta rose unique connue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6.7K Partages
6.7K Partages
Partager via
Copier le lien