5.2K Partages

Avant d’entamer cette brève histoire, si vous n’avez jamais entendu parler de ce sujet, voici un petit récapitulatif : en juillet de cette année, un événement Facebook ressemblant à un canular est apparu, mentionnant l’envie de pénétrer dans la zone 51 en courant “comme Naruto”, un personnage de manga. Le but : réussir à voir des extraterrestres (qui seraient selon eux encore préservés dans ladite zone).

Selon le plan, le 20 septembre 2019, tous les membres de l’événement se présenteraient à la base militaire et s’y dirigeraient en courant “comme Naruto”. Un canular qui de base est certes amusant, mais qui a fini par sérieusement déraper.

D’innombrables mèmes ont, d’abord, attiré l’attention du monde entier sur l’événement. Ensuite, avant que l’organisateur puisse évoquer quelque chose du genre “c’est une blague, s’il vous plaît, ne vous présentez pas, vous serez tués par l’armée”, plus d’un million de personnes avaient déjà confirmé leur future présence. Finalement, l’armée américaine avait ressenti le besoin d’émettre une mise en garde.

Maintenant, à moins d’une semaine de l’évènement, il y a une légère inquiétude que certaines personnes pourraient se présenter (bien que la plupart des gens se rendent compte, heureusement, qu’il s’agit bien d’une blague, et surtout du danger que cela représente). D’autant que certaines personnes se sont déjà présentées et ont été arrêtées pour intrusion, après avoir franchi environ 5 kilomètres à l’intérieur de la propriété de la base de l’armée de l’air.

Le bureau du shérif du comté de Nye a confirmé dans une déclaration vidéo avoir arrêté la première vague de “coureurs Naruto”. Il s’agissait de deux jeunes hommes des Pays-Bas, des YouTubers.

« Le 10 septembre 2019, le bureau du shérif du comté de Nye a répondu au site de la sécurité nationale du Nevada pour signaler des intrus étrangers », a déclaré le bureau du shérif du comté de Nye sur Facebook.

Sur le même sujet : 1 million de personnes prévoient de “prendre d’assaut” la zone 51. Voici quelques mèmes plutôt hilarants sur le sujet

Les forces de l’ordre ont trouvé une voiture garée près d’un portail, à environ 5 kilomètres de la base. Une fois arrêtés, les deux aventuriers ont déclaré qu’ils parlaient bien anglais et avaient vu les pancartes les mettant en garde, mais qu’ils « voulaient absolument observer les installations de la base ». La police a confirmé qu’il s’agissait de Govert Sweep, 21 ans, et Ties Granzier, 20 ans, tous deux YouTubers.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
View this post on Instagram

the grand mother of canyon en de hoover dam 😎 toch wel altijd al een droom om hier te zijn 🗺 nu door naar gekke opnames van gekke avontuurtjs

A post shared by TIES (@ties) on

« Cela a toujours été un rêve d’être ici, maintenant avec des enregistrements fous d’aventures folles et… la zone 51… » avait déjà écrit Granzier sur Instagram. À l’intérieur du véhicule découvert, les agents qui ont procédé à l’arrestation ont trouvé plusieurs caméras, un téléphone, un ordinateur portable et un drone.

Leurs caméras ont été fouillées et des images filmées à l’intérieur de la propriété du site de la sécurité nationale, peu de temps avant leur arrestation et leur inculpation d’intrusion, ont été retrouvées.

Les deux hommes ont été relâchés, le lendemain, sous caution (de 500 dollars). Une intrusion sur une base militaire américaine peut entraîner une amende de 500$ ou une peine maximale d’emprisonnement de six mois. Bien entendu, l’usage des armes est également annoncé en cas de refus d’obtempérer.

Foreign nationals arrest for trespass at test site

Two foreign nationals were arrested for trespass at Nevada National Security Site

Publiée par Nye County Sheriff's Office sur Mercredi 11 septembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5.2K Partages
5.2K Partages
Partager via
Copier le lien