1.4K Partages

Hier, nous vous présentions le projet “Storm Area 51” avec une série de mèmes bien hilarants, né d’un événement Facebook ayant maintenant dépassé le million de participants et dont l’objectif est de pénétrer dans la zone 51, aux États-Unis. D’ailleurs, un site Internet dédié a été créé à l’occasion, qui rencontre actuellement un fort succès (bien qu’éphémère).

Un beau jour, un groupe d’amis (ou une personne seule) a eu l’idée de créer un événement Facebook dont le but serait de pénétrer dans la zone 51 en faisant un “naruto run” (soit courir comme le personnage principal du manga, Naruto Uzumaki, les bras en arrière et la tête en avant). Bien entendu, pris au jeu, la plupart participent à l’événement virtuel uniquement pour le fun. Mais étant donné que l’on parle d’humains, il y a bien entendu des individus qui prennent le projet très au sérieux (souvent des complotistes révoltés).

Inutile de rappeler pourquoi l’idée même de cet événement est dangereuse, tout le monde ayant connaissance de la réputation de cette base militaire et de son niveau de sécurité. Il s’agit d’une zone hautement sécurisée de la base aérienne Edwards Air Force, dans le comté de Lincoln, au Nevada. Selon les théoriciens du complot, il s’agit d’une installation dans laquelle sont entreposés des corps d’extraterrestres ainsi qu’un vaisseau spatial extraterrestre retrouvé lors de “l’incident de Roswell”, ou tout simplement un lieu où ces créatures seraient étudiées en secret, loin du reste du monde.

L’idée de l’event est simple (qui heureusement semble bien être un canular à première vue) :

« Nous nous réunirons tous à l’attraction touristique zone 51 Alien Center et nous coordonnerons notre entrée », a déclaré l’administrateur de l’événement. « Si nous courons comme Naruto, nous pouvons aller plus vite que leurs balles. Allons voir leurs aliens » peut-on lire dans le descriptif Facebook.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Cette invitation à la révolte a pris son envol et maintenant, plus d’un million de personnes déclarent “assister” (virtuellement) à l’événement le 20 septembre. Partout dans le monde, que ce soit pour le fun ou avec le plus grand sérieux, les gens s’y intéressent beaucoup. Voici un exemple (déjà partagé dans notre premier article, mais il mérite un deuxième visionnage) :

Il est peu probable que quiconque, hormis les plus révoltés des complotistes, s’approche véritablement de la base militaire pour tenter d’apercevoir quelques extraterrestres. Mais au cas où cela deviendrait réel (ce qui est très peu probable, de nombreux éléments montrant qu’il s’agit bien d’un canular), l’armée américaine a senti le besoin de réagir par un avertissement préventif.

Sur le même sujet : Assaut de la zone 51 : voici quelques mèmes plutôt hilarants sur le sujet

La porte-parole de la Force aérienne, Laura McAndrews, a publié un message à l’intention des personnes qui envisageraient réellement de commettre une intrusion en septembre.

« La zone 51 est une zone d’entraînement ouverte pour l’US Air Force », a-t-elle déclaré dans un communiqué relayé par The Independent. « Nous découragerions quiconque d’essayer de pénétrer dans la zone, où nous formons les forces armées américaines », a-t-elle poursuivi en rappelant à tout lecteur qu’il y avait “probablement” une certaine quantité d’armes à feu sur le site. « L’US Air Force est toujours prête à protéger l’Amérique et ses actifs » avertit-elle.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.4K Partages
1.4K Partages
Partager via
Copier le lien