1.1K Partages

Alors qu’elle croyait avoir affaire à une grosse infection, une femme se plaignant de douleurs dans un œil a découvert avec stupeur que quatre abeilles étaient logées à l’intérieur. Il s’avère qu’elles ne sont pas restées coincées involontairement.

Une histoire stupéfiante, mais qui n’est pas totalement anormale. Alors qu’elle s’occupait de la tombe d’un membre de sa famille en retirant les herbes, une taïwanaise âgée de 29 ans commença à sentir un dérangement dans son œil gauche. Après l’avoir passé à l’eau, la gène était toujours présente.

Plus tard dans la soirée, elle décida de prendre un rendez-vous d’urgence à l’Hôpital universitaire de Fooyin, alors que son œil commençait à picoter et enfler. Elle pensait alors avoir affaire à une grave infection.

Mais le médecin chargé du cas élucida rapidement le mystère. Étonnement, voici ce qui était à l’origine de la douleur : 4 abeilles d’environ 4mm de longueur, qui s’étaient retrouvées coincées sous sa paupière et se nourrissaient de ses larmes (une bonne source de sels, de protéines et d’eau).

« J’ai vu quelque chose qui ressemblait à des pattes d’insecte, je les ai donc retirées au microscope lentement, une à la fois, sans endommager leur corps », a expliqué le Dr. Hung Chi-ting, qui s’était occupé de la jeune taïwanaise. Le médecin a finalement diagnostiqué une forme d’infection appelée cellulite de l’œil, et des érosions cornéennes causées par les abeilles.

Si cet incident exceptionnel n’est pas considéré comme complètement anormal, c’est parce que ces quatre abeilles font partie de la famille des Halictidae, ces dernières étant fortement attirées par les sécrétions humaines riches en nutriments, comme la transpiration.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Mais le fait que les insectes se soient ici retrouvés dans un œil humain est tout de même considéré comme un incident rare, car ils attaquent rarement les humains de la sorte. Le vent fort qui a précédé leur insertion dans l’oeil les a “motivés” à rester coincés à l’intérieur, et la présence dans les larmes de nutriments similaires à ceux de la transpiration les auraient également poussés à ne pas faire plus d’efforts pour s’échapper.

Vous allez aussi aimer : Une vidéo montrant un papillon de nuit aspirant les larmes d’un oiseau

Fort heureusement, la patiente, tentée de se frotter l’œil (ce que de nombreuses personnes auraient fait), avait résisté à l’envie, certainement car elle portait des lentilles. Les conséquences auraient été bien plus graves si cela avait été le cas, car le risque que les abeilles commencent à piquer et endommager davantage l’œil aurait été plus élevé.

« Heureusement, elle est arrivée tôt à l’hôpital, sinon j’aurais peut-être dû retirer son œil pour la sauver », déclare le Dr. Hung à CNN.

Les quatre abeilles, toujours vivantes et gardées pour de futures études, sont en plein rétablissement. La jeune taïwanaise, également sur la voie de la guérison, avoue avoir eu peur pour sa vie en voyant les larmes couler constamment de son œil. Il y a finalement eu plus de peur que de mal.

Source : CNN

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.1K Partages
1.1K Partages
Partager via
Copier le lien