4.1K Partages

En Angleterre, une femme est décédée après être tombée sur une paille en métal réutilisable, qui lui a percé la tête. Selon certains articles parus dans la presse internationale, ce tragique accident a relancé le débat sur l’interdiction récente des pailles en plastique.

La victime portait un verre avec une paille en acier inoxydable d’environ 25 centimètres de long lorsqu’elle est tombée. Avec une terrible malchance, selon le Daily Echo, la paille lui a percé l’œil gauche, provoquant des lésions cérébrales mortelles. Elle souffrait d’une scoliose assez importante (courbure latérale de la colonne vertébrale), qui la rendait plus encline aux chutes.

Elle s’appelait Elena Struthers-Gardner, et elle est décédée en novembre 2018 à l’âge de 60 ans. L’info ne fait surface que maintenant car un nouveau rapport détaillé réalisé par les médecins légistes a été publié cette semaine, selon le New York Times. Le rapport a qualifié sa mort d’accidentelle.

Plusieurs villes et États américains ont déjà interdit les pailles en plastique afin de réduire l’accumulation de plastique dans l’environnement, et une interdiction similaire devrait entrer en vigueur en Angleterre en avril 2020.

Mais selon NPR, les interdictions ont suscité l’inquiétude chez les personnes handicapées et leurs défenseurs, qui affirment que ces lois rendent les pailles indisponibles pour les personnes handicapées nécessitant une paille pour boire. De plus, la rigidité des pailles en métal réutilisables peut comporter des risques pour la sécurité, comme le démontre ce cas.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

« J’ai juste l’impression que dans les mains de personnes à mobilité réduite comme Elena, d’enfants, ou même de personnes valides, ces pailles sont trop longues et trop solides pour être sûres », déclare Mandy Struthers-Gardner, la femme d’Elena, selon le Daily Echo. « Même si elles ne mettent pas fin à une vie, ces pailles peuvent être très dangereuses ».

À lire également : Un étudiant meurt 10 heures après avoir mangé des pâtes cuites 5 jours auparavant

En 2016, Starbucks a rappelé 2.5 millions de pailles en acier inoxydable en raison de rapports faisant état de jeunes enfants ayant eu des lacérations à la bouche suite à leur utilisation.

Brendan Allen, le médecin légiste adjoint impliqué dans l’affaire Struthers-Gardner, a également mis en garde contre les dangers potentiels des pailles en métal : « De toute évidence, ces pailles en métal doivent être utilisées avec la plus grande prudence. Il n’y a aucune concession ».

Allen a ensuite ajouté que dans ce cas, la paille en métal pouvait être particulièrement dangereuse car elle était utilisée avec un couvercle, l’empêchant de bouger. « Je pense que ces pailles en métal ne devraient pas être utilisées avec un couvercle quelconque qui les maintienne en place », a déclaré Allen. « Il semble que le principal problème ici est que si le couvercle n’avait pas été mis en place, la paille aurait été dégagée ».

4 Réponses

  1. Mister_M

    en même temps, on peut faire la même avec n’importe quel couvert en inox … c’est juste la faute à pas de chance …

    Répondre
  2. GDM

    Cela pourrait arriver avec un crayon, un couvert lambda, un pinceau, une brosse à dents… Comme dit “Mister_M”, c’est la faute à pas de chance.

    Il serait complétement stupide (donc envisageable…) de remettre en question la disparition des pailles plastique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4.1K Partages
4.1K Partages
Partager via
Copier le lien