Le rover Curiosity de la NASA a découvert le 30 octobre 2016, une météorite métallique d’apparence très particulière, alors qu’il parcourait les pentes du Mont Sharp (Aeolis Mons) de Mars.

C’est grâce au CHEMCAM (« CHEMistry CAMera »), un instrument qui permet d’analyser à distance la nature, la composition et l’état d’altération des roches, que la météorite a pu être photographiée. En effet, découvrir des météores sur la planète rouge est assez fréquent, en raison de son atmosphère fine ainsi que de sa proximité avec la ceinture d’astéroïdes.

Pourtant, cette petite météorite est exceptionnellement lisse, comme si elle avait été polie. Elle possède également plusieurs rainures profondes, ce qui suggère qu’elle aurait pu fondre à un moment donné. Cette dernière a été surnommée le « rocher d’oeuf » en raison de sa surface lisse.

Grâces aux images prises par le rover Curiosity, les scientifiques de la NASA pourront analyser sa composition : pour l’instant, ces derniers supposent que la météorite est composée de nickel et de fer. En effet, les objets de la ceinture d’astéroïdes sont souvent propulsés sur Mars après avoir été chassés par la gravité de Jupiter.

En raison de son apparence, il est fort probable que la météorite métallique ait fondu lorsqu’elle est entrée dans l’atmosphère de Mars, avant de durcir lorsqu’elle a atteint sa surface, ce qui pourrait expliquer sa surface lisse et certaines de ces rainures.

Voici une meilleure vue de la météorite. Celle-ci fait seulement 4 centimètres de large :

meteorite metallique lisse mars rover curiosity

La météorite métallique lisse, surnomée « rocher d’oeuf ». Image en haute résolution, ici. Crédits : NASA/JPL-Caltech/LANL/ASU

Trouver des météorites sur la planète rouge n’est pas un événement rare, mais c’est toujours très intéressant pour les chercheurs car beaucoup des roches qui ont fini par s’écraser à la surface de Mars n’arriveraient même pas à traverser l’atmosphère Terrestre et se désintégreraient.

meteorite metallique lisse sur mars

Crédits : NASA/JPL-Caltech/LANL/ASU

meteorite metallique lisse sur mars

Crédits : NASA/JPL-Caltech/LANL/ASU

Il faut savoir qu’il y a moins d’effets d’oxydation et d’érosion sur Mars, comparé à la Terre, de sorte que les météorites à sa surface sont dans un bien meilleur état que celles qui réussissent à parvenir jusqu’à la Terre. Les découvertes de ces météorites aident donc les scientifiques à mieux comprendre et étudier les objets dans la ceinture d’astéroïdes.

Le rover Curiosity explore actuellement les alentours du Mont Sharp, en continuant à chercher des indices qui pourraient prouver que la région aurait été habitable à un moment donné. Nous savons désormais qu’il y a eu des écoulements d’eau liquide sur Mars et des recherches suggèrent également que le cratère Gale, là où s’est posé le rover Curiosity, étais jadis un énorme lac.

Sources : RPR, JPL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.