Des chercheurs ont fait, par hasard, une découverte qui va très probablement changer nos modèles sur l’évolution de l’Univers (bien qu’on ne sache pas encore de quelle manière).

De nombreux trous noirs au centre de plusieurs galaxies, sans liens entre eux, ont montré émettre de puissants jets d’énergie dans la même direction. La découverte, publiée dans le Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, a été rendue possible grâce à trois années de recherches menées avec le télescope géant Metrewave Radio (GMRT), un ensemble de télescopes radio situés à Pune, en Inde.

trous noirs jets énergie energie gmrt télescope telescope meme direction découverte decouverte

À gauche (dans les cercles), les trous noirs qui émettent des jets d’énergie dans la même direction. À droite, la même image sans les cercles. Crédit : Russ Taylor

Voici ce que nous explique l’astronome Andrew Russ Taylor (de l’Université Dip Cape Town en Afrique du Sud), auteur principal de l’étude : « L’uniformité des émissions peut être expliquée uniquement si les trous noirs tournent dans le même sens. D’ailleurs, comme ils sont très éloignés, on ne voit pas comment ils ont ou auraient eu des interactions les uns avec les autres. Il faut donc supposer que leur orientation commune devrait remonter à la formation des galaxies dans l’univers primitif. Au sein de cette zone, qui se nomme ELAIS-N1, il doit sûrement y avoir eu quelque chose qui a déclenché cette rotation commune de tout ce qui s’y trouvait ».

 

Aucune explication, aucune théorie

Comme cela arrive souvent, également en astronomie, la découverte n’est pas l’aboutissement d’une recherche ciblée, mais le résultat d’une étude sur les sources radio les plus faibles dans une région particulière de l’Univers. Mais alors, quelle force peut avoir imposé cette uniformité de comportement à une partie toute entière du Cosmos ? Voici certaines hypothèses : de la présence de champs magnétiques cosmiques (ce qui a déclenché le mouvement de quantités massives de matière et d’énergie) à l’action de particules exotiques comme les axions, bien qu’encore jamais détectés à ce jour. Mais la vérité à admettre réside dans le fait que, pour le moment en tout cas, la question reste sans réponse.

En outre, « nous n’avons pas de modèle qui explique ce phénomène étranger », déclare Dave Romeel (Université du Cap), qui coordonne un groupe de chercheurs réalisant des modèles évolutifs de l’Univers. Nos modèles actuels ne disposent pas de grandes régions de l’Univers avec des caractéristiques similaires, mais un univers primordial avec un degré de diversité intrinsèque totale.

Par conséquent, cela reste une découverte « hasardeuse » qui obligera les scientifiques à réviser, très probablement, un grand nombre de concepts concernant l’évolution de l’Univers.

 

Un phénomène déjà observé auparavant

Des chercheurs avaient déjà mis la main sur ce phénomène étrange il y a déjà des années. Cependant, il resta en partie inexpliqué. Nous vous proposons donc une vidéo réalisée par l’ESO (European Organisation for Astronomical Research in the Southern Hemisphere) démontrant, à partir d’une vue d’artiste, l’alignement d’un certain nombre de quasars. On observe alors que nombre d’entre eux possèdent un axe de rotation orienté vers la même direction.

14 Réponses

  1. Omikse

    Merci, très intéressant…

    « Voici ce que nous expliquer » : petit « r » en trop ! 🙂

    Répondre
    • Jonathan Paiano
      Dr. Jack

      Merci à vous d’avoir relevé l’erreur ! Et merci pour votre intérêt 🙂 !

      Répondre
  2. Aziz

    Merci pour tous ces articles intrressants qui nous rappellent toujours que tout est RELATIF y compris notre savoir et notre ego ????

    Répondre
  3. Florian

    Les trous noirs sont ils tous dans la même galaxie ou dans des galaxies différentes?

    Répondre
  4. chaibdraa

    L’Univers tourne, les galaxies tournent, les planettes tournent.
    Les trous noirs sont alignés parce qu’il y a une rotation des galaxies dans un meme sens entrainées par la rotation de l’univers

    Répondre
    • jd

      Oui je pense un peu la même choses, il y peut être quelque chose dans l’infiniment grand que l’on appréhende pas encore vraiment…multivers etc…

      Répondre
  5. Nordine

    Je suppose que cela ne c est pas produit en meme temps et la direction ?? Et pourquoi les trous noir des galaxies avoisinante reste muette

    Répondre
  6. Girardini

    Et si en fait les trous noirs étaient des valves et l’univers un ballon.La force responsable de l’expansion passerait à l’intérieur gonflant notre univers (expansion) comme un ballon. L’extérieur étant une sorte de compresseur équilibrant matière et anti-matière, un univers anti-matière se dégonflant pour gonfler le notre.

    Répondre
  7. Fred Brown

    Notre compréhension de la physique/astrophysique, – disons- « des choses/ou phénomènes » – est conditionnée par les paramètres qui nous sont « mesurables » dans l’immédiate de nos capacités, ou connaissances.
    Il y a peut de temps j’ai construit ma première poste de radio – à galène- j’avais 10 ans, aujourd’hui avec 70 ans de plus… J’ai vu un homme marcher sur la lune, j’ai une télévision en couleur, et même un téléphone dans ma poche… Nous avons l’intelligence de notre temps, et de la physique de notre temps; soyons patients pour la suite. — Qu’a 80 ans passés je raterai sûrement.

    Répondre
  8. cathare

    bonjour . serait-il possible que les trous soient tous reliés entre eux ? et ainsi permettre de voyager à de très grandes distances en temps très court …….

    Répondre
    • Jonathan Paiano
      Dr. Jack

      Théoriquement, cela n’est pas possible avec des trous noirs. Une théorie suppose qu’un éventuel voyage accéléré dans l’univers serait possible (bien que sous des conditions actuellement inatteignables) par le biais d’hypothétiques « trous de ver », similaires aux trous noirs au niveau de la distortion de l’espace-temps mais aux propriétés tout de même différentes. Ceux-ci permettrait un voyage extrêmement accéléré entre un point A et un point B de l’espace.

      Répondre
  9. Lamotte

    Ne serions nous pas au centre d’un trou noire qui aspire l’énergie nessecaire à notre autonomie de la planète Terre ?

    Répondre
  10. PetitScarabée

    Puisque les trous noirs sont composés d’étoiles avalées et compressés à cause d’une gravité infinie, peut-on imaginer qu’à l’origine du Big Bang, tout l’Univers était un immense trou noir ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.