2.3K Partages

Deux témoins ont repéré, dans un lac texan, un alligator nageant tranquillement avec un couteau logé dans son crâne. Une scène pour le moins insolite, immortalisée la semaine dernière à Pumpkin Lakes ainsi que près de Sugar land, au Texas.

À en voir les images, l’on peut en déduire que la lame du couteau semble être enfoncée sur plus de la moitié de sa longueur dans le crâne du pauvre animal. Néanmoins, à en juger de son comportement, l’alligator ne semble pas trop en souffrir, fort heureusement. Il semble s’être habitué à la présence de cet objet.

Erin Weaver, une témoin qui faisait sa promenade matinale quotidienne près de Pumpkin Lakes, a été la première à signaler la présence de l’animal.

« Je l’ai vu nager puis se retourner, comme s’il voulait venir vers moi, et j’ai vu quelque chose sortir de sa tête », a déclaré Weaver à KTRK-TV. « Cela ressemblait à un couteau à steak sortant de son crâne. Je ne sais pas s’il était logé dans son œil, mais en tout cas il en était très proche ».

Weaver précise que les alligators ne sont pas rares dans la région, et qu’elle ne les a jamais vus se comporter de manière agressive, comme elle en avait l’impression avec ce spécimen. Selon elle donc, cette attaque a été menée intentionnellement et non comme un acte de défense.

« Je pense que quelqu’un l’a fait exprès », déclare-t-elle à ABC News. « Je ne peux pas imaginer que cet animal ait poursuivi quelqu’un, qui du coup aurait dû se défendre, car cela ne s’est jamais produit auparavant ».

Comment cet alligator a-t-il fini avec un couteau coincé dans sa tête ? Une question qui ne trouvera probablement pas réponse de sitôt. Une autre question qui vous intéressera sûrement : comment fait-il pour survivre à une telle blessure ?

Frank Mazzotti, chercheur spécialisé en alligators, a expliqué à CNN que la peau de ces animaux est recouverte de plaques osseuses appelées ostéodermes, qui leur fournissent une sorte d’armure naturelle protégeant les organes les plus importants.

À lire également : La tête coupée d’un loup géant vieille de 40’000 ans a été découverte en Russie

Les crânes d’alligators sont très robustes, ne laissant qu’une très petite zone susceptible de causer de graves dommages si elle est ciblée. Le couteau s’est donc probablement logé dans une zone non vitale, laissant la vie sauve à l’animal. Les propriétés antibiotiques du sang vont alors accélérer le processus de guérison, transformant ce qui pourrait être une blessure grave en une blessure moins grave.

Les autorités ont localisé à nouveau le reptile vendredi dernier. Ils envisageront de le capturer pour observation, en fonction de la gravité de ses blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2.3K Partages
2.3K Partages
Partager via