2.1K Partages

Les chiens et les chats sont des porteurs communs de la bactérie Capnocytophaga. Dans la plupart des cas, cette bactérie ne représente pas de danger pour l’Homme. Cependant, chez certaines personnes à risque, elle peut provoquer des infections graves, potentiellement mortelles. Récemment, une femme, dont le chien avait léché une égratignure sur le bras, a été admise en urgence pour l’amputation partielle de ses bras suite à une gangrène virulente. 

Une femme de l’Ohio pensait avoir simplement la grippe. Mais 10 jours plus tard, elle a dû subir une amputation partielle de ses deux bras. Les médecins ont déployé des efforts considérables pour sauver sa vie et ses membres, en enlevant les nombreux caillots logés dans ses bras et ses jambes, ces derniers ayant entraîné une gangrène et la mort de plusieurs tissus par anoxie. Mais les lésions tissulaires étaient malheureusement irréversibles.

Chiens et chats : des porteurs de la bactérie pathogène Capnocytophaga

Un test sanguin et des cultures ont confirmé que l’infection provenait de la bactérie Capnocytophaga canimorsus, qui aurait été transmise après que le chien de la femme eut léché une égratignure sur son bras. Alors que les infections graves à Capnocytophaga chez l’Homme sont rares, la bactérie elle-même est courante chez les chats et les chiens en bonne santé.

capnocytophaga canimorsus

La bactérie Capnocytophaga canimorsus observée au microscope. Crédits : ScienceDirect

Près de 74% des chiens sont des porteurs sains de la bactérie, généralement logée dans leur bouche. Les chats sont également des hôtes de Capnocytophaga, bien qu’ils soient moins susceptibles de la transmettre à l’Homme. La grande majorité des personnes qui interagissent avec des animaux domestiques ne tombent pas malades. Cependant, les personnes dont le système immunitaire est compromis, les personnes âgées et celles directement mordues par des animaux peuvent être à risque.

Thomas Butler, spécialiste des maladies infectieuses, indique que la bactérie Capnocytophaga peut se transmettre lorsque la salive entre en contact avec une plaie ouverte, à tout endroit où la peau est lésée ou sur une membrane muqueuse comme les yeux, le nez ou la bouche.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Un risque d’infection élevé pour certaines personnes à risque

Les exanthèmes, la fièvre, la confusion, les vomissements et les douleurs musculaires et articulaires peuvent apparaître de 1 à 14 jours après l’exposition à la bactérie. L’infection peut dégénérer en complications potentiellement mortelles telles qu’une septicémie généralisée.

Une fièvre élevée, des frissons, une douleur extrême, un essoufflement, une fréquence cardiaque élevée, des vertiges et une peau moite sont tous des signes de sepsis. L’infection peut également provoquer une nécrose et une gangrène, voire la mort des tissus, pouvant nécessiter une amputation.

Sur le même sujet : Un Australien est décédé 8 ans après avoir ingurgité une limace pour relever un défi

gangrene bacterie

Lésion tissulaire anoxique (gangrène) des mains provoquée par une infection à Capnocytophaga canimorsus. Crédits : Kenneth Padowitz

Selon un rapport sanitaire de 2016, les personnes âgées sont particulièrement susceptibles de contracter une septicémie à Capnocytophaga, car le système immunitaire peut se détériorer avec l’âge. Les personnes plus âgées peuvent également être plus susceptibles de posséder des animaux de compagnie. Les autres facteurs de risque comprennent des maladies comme le VIH ou le cancer, certains types de médicaments et même une forte consommation d’alcool.

Les chiens sont plus susceptibles de transmettre la bactérie que les chats, le plus souvent par des morsures. Par conséquent, il faut toujours laver immédiatement les morsures d’animaux avec de l’eau et du savon.

Bien que 50% des gens soient susceptibles d’être mordus par un chien au moins une fois dans leur vie, Capnocytophaga est encore extrêmement rare. Seuls 54 cas humains ont été signalés entre 1972 et 2004, selon une étude. Environ 200 cas humains ont été signalés dans le monde depuis 1976, selon une autre étude de 2011.

Sources : CDC

amputation chien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
L'abonnement Premium à 10 €/an !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

2.1K Partages
2.1K Partages
Partager via
Copier le lien