7.4K Partages

Un hôpital à Dublin a récemment enregistré un cas d’automédication pour le moins étrange : un homme, souhaitant se débarrasser d’un mal de dos, s’est injecté sa propre semence dans le bras durant une année et demi. Une fois par mois, un Irlandais âgé de 33 ans remplissait une seringue de son propre sperme et l’injectait dans les veines et les muscles de son bras droit, dans l’espoir que sa douleur chronique au bas du dos disparaisse.

Des médecins ont découvert le cas particulier de cette homme lorsqu’il a été admis dans un hôpital de Dublin, après plusieurs jours de douleur dans le bas du dos, provoquée par la levée d’un objet lourd.

Après un examen, le personnel médical a découvert que le haut de son avant-bras droit était rouge et légèrement gonflé, avec des signes d’infection sous-cutanée assez grave. Une radiographie a ensuite révélé les signes d’un abcès profond, sous la peau.

C’est alors que le patient a révélé qu’il était très probablement causé par des injections récentes de son propre sperme. Apparemment, ce mal de dos était un problème persistant pour l’homme, et il avait mis au point un plan pour le moins novateur afin de s’en débarrasser, en introduisant son propre éjaculât par voie intraveineuse et intramusculaire.

Depuis un an et demi, l’homme s’injectait une fois par mois son propre tonique fabriqué par ses soins. À la suite de son dernier mal de dos, il avait même augmenté sa dose à plusieurs injections par mois.

L’étude de ce cas est décrite dans un article de l’Irish Medical Journal, mais ses auteurs, bien qu’ils aient essayé de trouver une explication (à la fois clinique et alternative), n’ont pas réussi à déterminer le pourquoi du comment.

« Un examen complet de EMBASE, de PubMed, de Google scholar et d’Internet est en cours, en mettant l’accent sur l’injection intraveineuse de semence à des fins médicales et non médicales. Bien qu’il existe un rapport sur les effets de l’injection sous-cutanée chez le rat et le lapin [en 1945], aucun cas d’injection intraveineuse chez l’homme n’a été trouvé », écrivent les auteurs.

Vous aimerez également : Mal de dos ; peut-on s’auto-soigner ?

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Les avantages présumés du sperme pour la santé ont été débattus dans les articles scientifiques. À savoir qu’il est parfois injecté juste sous la peau, et en petites quantités, pour tester les réactions allergiques, et il a été contesté en tant que potentiel traitement pour les personnes allergiques au sperme. Mais en ce qui concerne une éventuelle réduction de douleur (dans une zone différente que celle de l’injection qui plus est), ou encore un traitement très spécifique visant à soulager les douleurs de dos, cela ne s’est jamais vu (et n’a d’ailleurs pas de sens).

semence sperme injection bras homme trentaine mal dos traitement douteux

Voici le bras (droit) dans lequel l’homme de 33 ans s’est injecté des doses de sa propre semence. Crédits : Irish Medical Journal/Dunne L. et al., 2019

Cet homme souffre également de cellulite (ici à ne pas confondre avec la cellulite esthétique), une infection bactérienne de la peau (plus précisément du tissu adipeux de la peau), et les médecins lui ont administré des médicaments antimicrobiens par voie intraveineuse. Cependant, avant que les médecins aient pu continuer leur traitement, l’homme a finalement annoncé que son dos allait mieux.

De nombreux mystères planent encore (et planeront peut-être à jamais) sur ce qui a poussé cet homme à s’injecter sa propre semence tous les mois.

Source : Irish Medical Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7.4K Partages
7.4K Partages
Partager via
Copier le lien