Le Neoclinus blanchardi (ou Sarcastic Fringehead, en anglais) est un poisson qui mesure en moyenne une vingtaine de centimètres, et qui vit entre 3 à 73 mètres de profondeur. Ses particularités : sa très grande bouche et son comportement territorial agressif.

S’il vous arrive d’en apercevoir un qui s’enfonce dans une crevasse rocheuse, dans une coquille ou tout autre endroit qu’il peut trouver pour se cacher, il sera généralement perçu comme un boudin brun aux yeux écarquillés. En effet, le Neoclinus blanchardi est souvent appelé « spectaculairement moche » dans la littérature scientifique…

neoclinus blanchardi poisson grande bouche coloree couleur communication

À première vue, vous pourriez penser qu’il s’agit d’un poisson tout ce qu’il y a de plus banal. Mais, s’il vous arrive un jour de croiser sa route et que vous continuez à l’observer pendant un moment, ce poisson notoirement grincheux pourrait bien révéler quelques surprises… Crédits : Guilhem Vellut/Flickr/CC By 2.0

Ces créatures se trouvent dans les eaux du Pacifique, au large des côtes de l’Amérique du Nord (vers San Francisco, aux États-Unis) jusqu’à la Basse-Californie (au Mexique). Il s’agit néanmoins de prédateurs embusqués redoutables ! Les Neoclinus blanchardi aiment creuser des trous dans le sol marin, ce qui leur offre à la fois une protection ainsi qu’un excellent point de vue pour se jeter sur leurs proies.

Vous aimerez également : Le style de vie de ce ver aquatique fait beaucoup penser à celui d’une créature de science-fiction

Une fois qu’ils sont ainsi cachés dans leur recoin, ces poissons chargent agressivement tout ce qui s’approche trop d’eux, y compris les plongeurs ! De plus, lorsque les individus mâles s’approchent trop près les uns des autres, ils déploient alors leurs bouches étonnamment grandes et colorées, et se menacent mutuellement. Si l’un des mâles ne recule pas à ce moment-là, alors l’altercation se transforme en véritable combat de bisous à grande échelle : les deux rivaux tentant de se pousser avec leur grande bouche l’une contre l’autre, essayant de déterminer qui est le plus gros et le plus fort.

neoclinus blanchardi poisson grande bouche coloree couleur communication

Le Neoclinus blanchardi. N’est-il pas spectaculairement terrifiant ? Crédits : Wikistudent348/Wikimedia/CC BY-SA 4.0

Selon la thèse du biologiste marin Watcharapong Hongjamrassilp, ces poissons utiliseraient la couleur de leur bouche pour communiquer entre eux.

VIDÉO : Voici deux Neoclinus blanchardi en plein débat pour déterminer lequel des deux est le plus grand et le plus fort

Sources : UC San Diego, ProQuest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.