La récente vidéo d’OVNIS confirmée par le Pentagone trouve enfin une explication plausible

recente video ovnis confirmee par pentagone trouve enfin explication
| Jeremy Corbell

Des images récentes publiées par un documentariste montrent d’intrigants objets volants non identifiés au-dessus d’un navire de guerre américain. Interrogé, un membre du Pentagone affirme que les vidéos sont bien authentiques et capturées par le personnel de l’United States Navy. Cependant, suite à des spéculations hâtives sur la nature des objets, l’écrivain scientifique Mick West a réalisé une vidéo proposant plusieurs hypothèses convaincantes et plus réalistes.

« Je peux confirmer que les photos et vidéos référencées ont été prises par le personnel de la Marine », a déclaré Sue Gough à Futurism, porte-parole du ministère de la Défense. La courte séquence, apparemment capturée à travers un équipement de vision nocturne, semble montrer des objets de forme triangulaire ou pyramidale volant au-dessus du pont d’un destroyer de la marine.

La publication de la vidéo sur Twitter a généré une foule de commentaires, des plus sérieux aux plus humoristiques, mais le point important à relever est que différents médias à travers le monde ont profité de l’occasion pour semer le doute et exagérer la part d’inconnu du phénomène observé. Cependant, avec un peu de recul et quelques recherches, il est tout de suite plus évident qu’il ne s’agit très probablement pas d’objets non identifiés appartenant à une quelconque entité secrète, et encore moins de « véhicules extraterrestres », comme le mentionnent certains…

La vidéo publiée par le documentariste Jeremy Corbell :

Des premiers propos un peu trop enthousiastes…

« Ceci (la vidéo) a été pris lors du déploiement de l’USS Russell », a déclaré Corbell à Mystery Wire la semaine dernière. « Elle montre ce qu’ils ont décrit comme étant des véhicules non identifiés. Et ils ont fait une grande distinction. Ils se sont assurés, lors de ce briefing confidentiel, qu’il ne s’agit pas de quelque chose que nous possédons, ni d’un projet secret, ni d’une armée étrangère, et que ces véhicules se comportaient d’une manière à laquelle nous ne nous attendions pas. Et qu’ils avaient, vous savez, une forme non aérodynamique. Comme des pyramides, ce sont des pyramides volantes ! ».

La vidéo, prise en juillet 2019 affirme Corbell, montre une scène au cours de laquelle des objets initialement décrits comme des « drones » semblent survoler un navire de guerre américain au large de la côte de la Californie du Sud. La séquence, ainsi que plusieurs photos également obtenues par Corbell, ont été recueillis par l’Unidentified Aerial Phenomena Task Force (UATPF), un groupe dont le ministère de la Défense a précédemment confirmé qu’il enquêtait sur les rencontres entre l’armée américaine et une série d’objets non identifiés.

À LIRE AUSSI :
Le Cybertruck de Tesla fait sensation dans les rues de New York (+VIDÉOS)

« L’UAPTF a inclus ces observations dans ses examens en cours », a déclaré Mme Gough, porte-parole du ministère de la Défense. « Comme nous l’avons déjà dit, pour maintenir la sécurité des opérations et pour éviter de divulguer des informations qui pourraient être utiles à des adversaires potentiels, le DOD (département de la Défense) ne discute pas publiquement des détails des observations ou des examens des incursions signalées dans nos champs d’entraînement ou dans l’espace aérien désigné, y compris les incursions initialement désignées comme étant des UAP ».

Enfin des hypothèses solides

Face à une pluie de spéculations, l’écrivain scientifique et vidéaste Mick West a réalisé une vidéo complète exposant brillamment plusieurs hypothèses plausibles expliquant les phénomènes observés. Selon lui, la séquence a probablement été enregistrée avec un smartphone relié à un monoculaire de vision nocturne. Ce type de dispositif aurait ainsi laissé apparaître un effet optique appelé « bokeh », qui serait responsable de la forme pyramidale perçue des objets observés — qui seraient de simples avions.

Et il s’avère que cette hypothèse est très solide pour la raison suivante : comme il le montre bien dans sa vidéo, les lumières semblent clignoter au même rythme que les feux de sécurité d’un avion. Et bien que West n’ait trouvé aucune preuve de l’existence d’appareils de vision nocturne prêts à l’emploi dotés d’une ouverture triangulaire qui permettrait de créer un effet bokeh « triangulaire », il a constaté que certains utilisateurs de dispositifs de vision nocturne créent leurs propres ouvertures, parfois à l’aide de ruban adhésif.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

À LIRE AUSSI :
Un homme se balade en ville sur un drone géant, en pleine circulation (VIDÉO)

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

En créant sa propre ouverture expérimentale à l’aide de ruban adhésif, West a réussi à obtenir le même effet bokeh « triangulaire » que l’on peut voir dans la vidéo de l’armée américaine. Face à cela, et bien qu’il ne s’agisse pas d’une théorie irréfutable, une chose est sûre, elle est bien plus plausible que la théorie d’un débarquement extraterrestre ou de drones triangulaires géants détenus par une entité terrestre mystérieuse.

La vidéo de Mick West :

Laisser un commentaire