292 Partages

De manière générale, les études scientifiques sont compliquées à lire, remplies de jargon parfois incompréhensible. Pourtant, il existe aussi parfois des études qui adoptent un ton plus léger (ne serait-ce que pour le titre). Aujourd’hui, nous en proposons une petite sélection !

Cette idée de partager ces perles vient essentiellement de Lisa Stinson, chercheuse en obstétrique et en microbiologie à l’Université de l’Australie occidentale, qui a découvert un titre pour le moins intéressant et lié à son domaine d’étude. Elle a décidé de le partager sur Twitter en ajoutant « ARRÊTEZ L’INTERNET ! Je viens de trouver le meilleur titre d’étude au monde », en ajoutant l’image présentant ledit titre (première image ci-dessous) :

« Levures fantastiques et où les trouver : la diversité cachée des pathogènes fongiques dimorphiques  » :

View image on Twitter

Bien entendu, cela n’est pas passé inaperçu !

Depuis, de très nombreux autres exemples ont été mis en lumière sur Twitter, ainsi que sur d’autres réseaux sociaux. Ci-dessous, nous vous en proposons quelques-uns…

« Marijuana médicale : ne pouvons-nous pas juste tous nous acheter un bong ? » :

View image on Twitter

« Aller au fond de l’évolution anale » :

View image on Twitter

« An-arrgh-chie : La loi et l’économie d’une organisation pirate » :

View image on Twitter

« 50 façons d’aimer votre levier : les moteurs de la myosine » :

View image on Twitter

« 53 nuances de Hippo » :

View image on Twitter
View image on Twitter

« Un anneau pour les multiplexer tous » :

View image on Twitter

Titre anglais en référence à une chanson connue d’Eminem :

View image on Twitter
View image on Twitter

« Vous pensez probablement que cette étude est à propos de vous : perceptions des narcissiques concernant leur personnalité et réputation » :

View image on Twitter

« Est-ce que Bohr serait né si Bohm était né avant Born ? » :

(Certes moins poétique en français…)

View image on Twitter
Certains titres sont bien sympathiques, rien que par le sujet qu’ils mettent en avant. Comme par exemple l’étude suivante.

« Une analyse des forces requises pour entraîner des moutons sur diverses surfaces » :

View image on Twitter

« Les effets de faire un souper de famille avec les beaux-parents sur la composition des microbiotes intestinaux » :

View image on Twitter

« Des serpents dans un vaisseau spatial : un aperçu des pythons en héliophysique » :

View image on Twitter

« Un modèle mathématique de la Fièvre Bieber : la maladie la plus infectieuse de notre temps ? » :

View image on Twitter

Quelques titres d’études scientifiques pour le moins originaux ! Cela prouve bien que les scientifiques aussi, ont le sens de l’humour ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

292 Partages
292 Partages
Partager via