De nos jours, les faits sont connus : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) confirme que le tabagisme est la principale cause évitable de décès dans le monde. Il provoque en effet plus de problèmes de santé que l’obésité et l’alcoolisme, ce qui fait du tabagisme un problème majeur de santé publique.

Mais qu’est-ce que le tabagisme ? Il s’agit d’une intoxication aiguë ou chronique provoquée par l’abus du tabac. Il désigne également la consommation de tabac en général. En dehors de la dépendance (à la nicotine, substance très addictive), le tabagisme est responsable de nombreuses maladies, dont plus d’une dizaine de cancers différents, des maladies cardiovasculaires, ainsi que de nombreux autres troubles chroniques de la santé qui peuvent s’avérer critiques sur le long terme.

Rien qu’au sein de l’Union Européene, il y a plus de 700 000 décès liés au tabagisme chaque année. En effet, il faut savoir qu’en plus de la substance hautement addictive (nicotine), une cigarette contient environ 4000 substances chimiques différentes, dont plus de 60 d’entre elles sont scientifiquement prouvées comme cancérigènes.

Arrêter de fumer n’est donc pas une chose aisée. En effet, les personnes qui arrêtent de fumer doivent se préparer à faire face à plusieurs symptômes de sevrage car l’organisme s’en voit affecté de différentes manières : physiquement et psychologiquement. Notamment le fait de devoir résister à la tentation de la cigarette. En plus de cela, d’autres symptômes peuvent subvenir, tels que : des maux de tête, des sautes d’humeur, de l’irritabilité, pour ne citer que ceux-ci.

Ces symptômes peuvent se révéler très décourageants pour certains, mais ils peuvent également être combattus aisément grâce à une aide appropriée, par le biais de traitements médicamenteux, aidant à effectuer un sevrage tabagique. C’est par exemple le cas du traitement médicamenteux pour le sevrage tabagique Champix, qui agit sur le système nerveux afin d’éradiquer l »envie de fumer. Ce traitement est particulièrement conseillé en cas de forte addiction à la nicotine et aide le patient à se sevrer définitivement de la cigarette, en 12 à 14 semaines.

Bien entendu, le taux de succès d’une quelconque méthode de sevrage tabagique variera et dépendra totalement de l’individu souhaitant arrêter de fumer. Pour certains, il est totalement possible que la volonté seule soit assez puissante pour permettre d’arrêter de fumer, mais pour d’autres, les traitements médicamenteux ou autres substituts nicotiniques, sont la seule issue.

Quels que soient votre âge et le nombre d’années durant lesquelles vous avez fumé, arrêter de fumer est l’une des choses les plus efficaces et positives que vous puissiez faire dans l’immédiat pour améliorer votre santé. Les hommes qui cessent de fumer entre 35 et 39 ans peuvent accroître leur espérance de vie de 5 ans, tandis que les femmes du même âge, l’augmentent en moyenne de 3 ans. Dans tous les cas, même après 65 ans, arrêter de fumer augmente l’espérance de vie, tant pour les hommes que pour les femmes.

Sources : Ligue contre le Cancer, Institut National du Cancer, stop-tabac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share