L’avion spatial X-37B de l’US Air Force orbite autour de la Terre depuis plus de 500 jours et nous ne savons toujours pas pourquoi.

Le 20 mai 2015, l’armée américaine a lancé le drone spatial X-37B en orbite autour de la Terre afin de mener à bien sa quatrième mission top secrète. Aujourd’hui, plus de 500 jours plus tard, l’avion est toujours en orbite et nous ne savons toujours pas pour combien de temps il y sera, ni ce qu’il y fait.

Peut-être est-il en train de déployer des satellites espions dans l’atmosphère ? Ou alors interfère-t-il avec les signaux d’autres satellites ? Est-il lié au Pentagone ? L’utilisent-ils pour surveiller quelque chose ? Beaucoup de questions et de théories sont nées de ce silence.

Il y a cependant plusieurs éléments dont nous sommes au courant, concernant les 500 jours en orbite de cet avion mystérieux !

Il a notamment transporté plusieurs prototypes de dispositifs de propulsion de l’US Air Force, ainsi que de l’Aerojet Rocketdyne (d’une entreprise privée de défense aérospatiale). De plus, la NASA l’utilise également pour mener à bien des tests ayant pour but de mesurer l’impact de l’environnement spatial sur certains matériaux. « C’est un moyen très utile de tester des choses », a déclaré Winston Beauchamp, sous-secrétaire adjoint de l’US Air Force, au cours de la réunion de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA), le mois dernier en Californie.

La première mission de ce type réalisée par l’US Air Force, n’était autre que la mission OTV-4 (Orbital Test Vehicle-4) lancée en avril 2010. Déjà à l’époque, le public était très suspicieux quant aux objectifs de la mission. Puis les choses se sont aggravées lorsque plusieurs observateurs amateurs ont rapporté que l’avion spatial volait au-dessus de certains terrains et ce, tous les quatre jours.

« Au cours des différentes interviews et déclarations, les dirigeants du Pentagone ont fermement démenti que l’avion aurait quoi que ce soit à voir avec des armes spatiales, même en admettant que son but ultime était d’aider les combattants terrestres, avec une variété de missions annexes », expliquait le New York Times, en mai 2010. À l’époque, l’US Air Force avait vaguement répondu, en déclarant que la mission secrète « ne possède pas de capacités offensives », mais que le programme « soutient la réduction des risque technologiques, l’expérimentation et le développement de concept opérationnel ».

x37b avion robotique militaire us air force mission secrete

Voici l’avion robotique spatial X-37B. Nous savons au moins à quoi il ressemble. Crédits : US Air Force

La seconde mission d’OTV-4 avait débuté en mars 2011, et avait fait passer 468 jours en orbite à l’engin spatial. La troisième mission a mis X-37B près de 675 jours en orbite autour de la Terre et cette quatrième mission, pourrait bien le voir passer encore plus de temps là-haut. Même si nous ne saurons peut être jamais en quoi consiste réellement la mission de X-37B, nous aurons au moins eu la certitude sur la faisabilité des vols solaires prolongés (l’avion fonctionne grâce à l’énergie solaire).

L’US Air Force affirme que les trois premières missions (qui auront duré 1367 jours au total) ont été un immense succès dévoilant avec brio de nouvelles technologies de vol, des rentrées en orbite et des atterrissages réussis (utiles notamment concernant la réutilisation d’engins spatiaux !). En espérant tout de même un jour, d’en apprendre plus sur ces missions secrètes de l’US Air Force.

Source : NASA, Air ForceSpace, LiveScience, New York Times

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share