Après 12 ans d’exploration, la sonde Cassini qui orbite autour de Saturne, arrive à la fin de sa mission. Elle se prépare désormais à un final extraordinaire, prévu en septembre 2017.

Une finale en apothéose

La sonde Cassini orbite autour de Saturne depuis 2004 et c’est l’année prochaine qu’elle achèvera sa mission, en plongeant littéralement vers la planète jusque dans les couches supérieures de son atmosphère, où elle se consumera totalement sous l’effet des forces de friction. Cette dernière phase, appelée « Grand Finale », débutera par une série de manœuvres dès le 30 novembre 2016, amenant la sonde dans des zones encore jamais franchies auparavant.

Dans un premier temps, la sonde Cassini va s’approcher de l’anneau F de Saturne. Celui-ci tourne à environ 150’000 kilomètres de son centre et s’étend sur plusieurs centaines de kilomètres. La sonde va effectuer une série de vingt orbites, appelées F-Ring, à moins de 7800 kilomètres. « Au cours des orbites F-ring nous nous attendons à voir les anneaux, ainsi que des petites lunes et d’autres structures noyées dans leur masse, comme jamais auparavant », a annoncé Linda Spilker, scientifique du projet Cassini au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

Puis, la sonde ira se loger entre Saturne et son anneau D (le plus interne), dès le 27 avril 2017. Cette région ne fait que 2500 kilomètres de large. Durant ces opérations, Cassini prendra les vues les plus rapprochées jamais réalisées de la planète ! De plus, ses autres instruments pourront cartographier les champs magnétiques et gravimétriques avec une précision sans pareille. Les astronomes espèrent également découvrir d’autres nouvelles informations sur la structure interne de Saturne et de pouvoir évaluer la masse totale de ses anneaux.

cassini infographie en nombres

La sonde Cassini c’est notamment : 2,4 millions de manoeuvres effectuées, 599 GB de données scientifiques récoltées, 10 lunes découvertes, 157 survols proches des lunes de Saturne, la participation de 27 nations différentes, 3,54 milliards de kilomètres effectués depuis son arrivée, 3616 études publiées, 243 orbites effectuées, 379’300 images prises, 349 combustions. Crédits : NASA/JPL-Caltech

saturne cassini sonde nasa terre lune

Grâce à Saturne empêchant la sonde Cassini d’être éblouie par le Soleil, cette dernière a pu obtenir 141 images, pour recréer ce véritable panorama cosmique. Certains satellites naturels de Saturne peuvent être distingués, ainsi que la Terre et notre Lune. Crédit : NASA

Plonger dans l’atmosphère de Saturne

« C’est comme une nouvelle mission qui commence. La valeur scientifique de la phase Grand Finale est si convaincante que vous pourriez imaginer toute une mission vers Saturne conçue autour de ce que nous allons faire », se réjouit Linda Spilker. Ensuite, après cette phase très rapprochée, Cassini se préparera pour le grand saut. C’est le 15 septembre 2017, qu’elle plongera littéralement dans l’atmosphère de Saturne et y analysera sa composition. Encore une fois, un exploit qui n’aura jamais été effectué auparavant. La sonde délivrera alors ses données jusqu’à sa destruction, car celle-ci va totalement se désintégrer sous l’effet de la vitesse et des forces de friction, à la manière d’un météore durant une rentrée atmosphérique.

VIDÉO : Réalisée par la NASA, cette vidéo célèbre la dernière année de la mission de Cassini et montre 4 jours s’écoulant sur Saturne.

Source : NASA « Grand Finale » 1 & 2
Crédit image de titre : NASA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share