À cause de son évent qui ne fonctionne pas correctement, un dauphin a littéralement appris à respirer par la bouche afin de survivre. Cette modification de comportement met en évidence l’incroyable capacité de cet animal à s’adapter.

Ce dauphin d’Hector (Cephalorhynchus hectori) a été observé pour la première fois en janvier 2014, au large de la côte de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. C’est Steve Dawson, de l’Université d’Otago à Dunedin (NZ) et ses collègues qui étudient les espèces en voie de disparition dans le cadre d’un projet de conservation à long terme, qui ont remarqué un comportement inhabituel chez ce dauphin.

En effet, chaque fois que le dauphin refait surface, il sort entièrement sa tête pour respirer. Son évent étant obstrué, celui-ci ouvre grand la bouche pour pouvoir aspirer de l’air. Pourtant, les dauphins (et les cétacés en général), ne sont pas censés être capables de respirer par la bouche. En fait, un dauphin « aurait besoin de déplacer son larynx de la position habituelle pour permettre aux voies respiratoires et digestives de communiquer » (puisque leur système respiratoire est totalement séparé du tube digestif pour empêcher l’eau d’entrer dans les poumons), explique Steve Dawson.

L’animal a probablement appris à le faire car son évent s’est bloqué à cause d’une blessure ou d’un corps étranger, ou encore peut être que les muscles ne fonctionnent pas correctement. « Nous pensons que ce dauphin a trouvé une solution de contournement à ce qui est probablement un problème pathologique », ajoute Dawson. Bien qu’il soit donc totalement inhabituel d’observer des dauphins respirant par la bouche, certains dauphins vivant en captivité ont appris a expulser de l’air par la bouche. Peter Harrison, de l’Université Southern Cross en Australie, appuie le fait que cette conclusion concorde avec les connaissances actuelles que nous avons des dauphins, concernant leur grande intelligence et leur forte capacité à s’adapter.

L’équipe de Dawson a observé le dauphin plus d’une demi-douzaine de fois. « Il est en très bonne santé et semble tout à fait normal, à l’exception de ce comportement de respiration bizarre. De toute évidence, ça lui a réussi », ajoute Dawson.

VIDÉO : Le dauphin qui a appris à respirer par la bouche

Source : Marine Mammal Science
Crédit image de titre : Steve Dawson, University of Otago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.